Le 6ème Congrès de la FICDC s’est tenu à Lomé, au Togo, du 9 au 11 octobre 2019. Décliné en une conférence panafricaine et une assemblée générale de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC), il a rassemblé pendant trois jours 85 participants venus de 28 pays dont 16 pays africains.

 

Le coup d’envoi du congrès a été donné le 9 octobre par Kodjo Cyriaque Noussouglo, président de la Coalition togolaise pour la diversité culturelle et vice-président de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC), qui a ouvert la conférence régionale « Perspectives panafricaines pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ». Éric Adja, directeur du Bureau régional de l’Afrique de l’Ouest (BRAO) de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), et Donikpo Kone, chargé des affaires culturelles à la Direction de la culture de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ont ensuite fait une allocution avant de laisser la parole à Philippe Alarie, attaché aux affaires éducatives et culturelles à la Délégation générale du Québec à Dakar, qui a clos l’ouverture protocolaire du congrès par un mot de bienvenue aux participants.

Les premiers panels de la conférence ont été animés par Kangni Alemdjrodo, écrivain, professeur d’université et représentant du Chef de l’État togolais au Conseil permanent de la Francophonie (CPF), qui a notamment interpellé les représentants des différentes institutions sur leurs programmes en faveur de la diversité des expressions culturelles. Le deuxième jour de la conférence a été ouvert par le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs du Togo, Mr Kossivi Egbetonyo, qui a réaffirmé le soutien du gouvernement togolais à l’organisation du Congrès.

Les conférenciers ont présenté leurs actions et discuté des enjeux panafricains et internationaux dans le cadre de sept panels qui ont fait chacun l’objet d’un compte-rendu consultable en ligne :

  • La mise en oeuvre de la Convention de 2005 dans l’espace africain
  • Des politiques publiques pour la culture
  • La participation de la société civile à l’élaboration des politiques publiques (compte-rendu à venir)
  • Faire face aux grands défis pour la diversité des expressions culturelles (compte-rendu à venir)
  • Les défis de la société civile ailleurs dans le monde (compte-rendu à venir)
  • Les nouvelles réalités du marché mondialisé de la diffusion de contenus culturels numériques et les défis pour la diversité culturelle sur Internet (compte-rendu à venir)
  • Affronter les enjeux de l’avenir par l’innovation (compte-rendu à venir)

 

Avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), du ministère de la Culture et des Communications du gouvernement du Québec, de la Coalition française pour la diversité culturelle, de la Coalition togolaise pour la diversité culturelle, de la Coalition pour la diversité des expressions culturelles (Canada), du gouvernement du Togo, du gouvernement du Canada, de la Délégation générale du Québec à Dakar, et de la Coalition autrichienne pour la diversité culturelle.

6e Congrès de la FICDC : Retour sur la conférence régionale

Congrès
Du 9 au 11 octobre 2019
Hôtel École Lébénin, Lomé, Togo
Photo (de gauche à droite) : Beat Santschi (FICDC), Donikpo Kone (UEMOA), Marie Isabelle Ba (OIF), Kossivi Egbetonyo (Ministre de la culture, du tourisme et des loisirs du Togo), Philippe Alarie (Délégation du Québec à Dakar), Kodjo Cyriaque Noussouglo (FICDC)