Le Groupe de travail autrichien sur la diversité culturelle (Austrian Working Group on Cultural Diversity – ARGE) a été créé en 2004, au cours du processus d’élaboration de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, au sein de la Commission autrichienne pour l’UNESCO (NatCom).

La Convention a été ratifiée par l’Autriche le 18 décembre 2006 et elle est entrée en vigueur le 18 mars 2007. La Convention est contraignante en droit international pour les autorités fédérales, régionales et locales autrichiennes, et s’applique également à la coopération internationale.

En tant que plate-forme de dialogue sur la diversité culturelle, l’ARGE encourage la participation active de la société civile et soutient l’échange d’informations et la consultation entre tous les acteurs et niveaux concernés. La Commission autrichienne pour l’UNESCO accompagne ce processus de mise en œuvre de la Convention en tant que point de contact national.

Activités de l’ARGE :

  • Analyse des projets de textes proposés par l’UNESCO ;
  • Échange d’informations et consultation sur toutes les questions relatives à la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle pour l’Autriche et présentant un intérêt international ;
  • Préparation des propositions pour l’avis de la Commission nationale au nom de l’Autriche ;
  • Organisation de tables rondes, séminaires et conférences, publication d’études et de rapports afin de promouvoir la Convention et de sensibiliser la société civile autrichienne à l’importance de la diversité des expressions culturelles.

Les membres de l’ARGE sont des acteurs nationaux qui oeuvrent dans le secteur culturel : artistes et leurs associations, professionnels de la culture, experts. Les observateurs de l’ARGE sur la diversité culturelle sont des représentants fédéraux et régionaux.

L’ARGE est coordonné par la Commission autrichienne pour l’UNESCO, qui est également responsable de la synthèse des travaux menés par l’organisation. L’ARGE élit parmi ses membres un président et un vice-président. La préparation de l’avis écrit sur les projets de textes proposés par l’UNESCO et de tout document est assurée par une équipe éditoriale formée par l’ARGE.

SITE WEB