Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle

Accueil > Actualités > Revue de presse > Améliorer le statut des artistes en Afrique de l’Est

23 février 2017

Améliorer le statut des artistes en Afrique de l’Est

Djibouti et l’île Maurice ont récemment pris des initiatives pour renforcer les conditions socio-économiques de leurs artistes, conformément à la Recommandation de 1980 relative à la condition de l’artiste.

Ces dernières années, plusieurs pays africains ont renforcé leurs législations relatives à cette question essentielle qui garantit que les artistes peuvent continuer leur travail et jouir des mêmes droits que les autres citoyens, malgré le caractère atypique de leur travail. Cela comprend l’accès à la protection sociale, des règles d’imposition équitables, l’accès aux visas et à l’information, ainsi qu’une législation suffisante en matière de droit d’auteur pour que les artistes puissent bénéficier financièrement de leur travail.

Une consultation nationale a eu lieu à Djibouti du 28 au 29 décembre 2016 à l’occasion de la Journée nationale des artistes de Djibouti. Les participants ont présenté 11 recommandations qui ont été présentées au président de la République Ismail Omar Guelleh par le chanteur Don Deltafe.

Maurice a tenu son atelier national du 2 au 17 février 2017. Différents intervenants ministériels, ainsi que des artistes eux-mêmes ont participé aux discussions. Des réunions de suivi auront lieu en avril.

Lire ici l’annonce aux médias du Bureau régional pour l’Afrique de l’Est sur Djibouti.

Lire icil’article complet sur le projet de loi à l’île Maurice.

En savoir plus

Voir en ligne : UNESCO Diversité des expressions culturelles

Unis dans la diversité

144 États ainsi que l’Union européenne se sont à ce jour engagés dans la
Convention de l’UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

Accueil   -   Partenaires   -   Contact